Aujourd’hui sur les réseaux : « Tu as vu untel ou untel a changé sa photo de profil !! Wow, tu as vu, on voit clairement tout son décolleté… abusé non ? pffff quelle biatch je te jure… »

Wow, tu as vu ? On dirait un pré-jugé !

Ca me fait réfléchir lorsque je me rends compte de l’image qu’on peut donner de soi, parfois sans même le vouloir. Dans un monde de sur-publication de soi-même (dit-elle en tant que blogueuse), de la recherche de perfection (qui d’ailleurs est subjective: premier obstacle !), d’une volonté de reconnaissance par des likes ou des abonnés, quelle est la place de la réalité ? Pourquoi devient-on aussi complexé/ée ?

Et pourquoi on ne peut pas plaire à tout le monde ?

Autant de questions qui amènent à débattre un vendredi soir après le boulot entre amis ou collègues, si on a du temps et surtout de quoi boire ! (rires)

Commencer à avoir une identité digitale, c’est à la portée de tous. Pour ce qui est de la gérer et surtout de la rendre cohérente, ça devient tout de suite moins facile. Combien de fois je me suis retrouvée face à moi même suite à une remarque, même anodine, d’une personne ou d’une autre…  « Tu écoutes Maître gims ??! Mais LOL quoi, t’es sérieuse ?. Et on s’empêche d’être soi-même car c’est pas cool, c’est pas « trendy » tu comprends ?

Ce que je trouve dommage dans cette histoire, c’est que oui, je peux écouter une ou deux musiques d’un artiste populaire et parfois mal-aimé, simplement car le texte me parle, le sens de la chanson me plaît ou peut être que je trouve juste la mélodie touchante. Et alors ? Parce que j’écoute cette musique, on me catégorise, on me range dans une case ? Et là je tic. Parce que je mets une citation sensée, d’un auteur connu par exemple, sous ma photo de profil, je passe pour une écervelée qui veut en rajouter ? Je trouve ça fondamentalement limité d’avoir ce genre de comportements. Peut être que cette citation a réellement un sens à mes yeux, qu’elle fait écho à ce que j’ai vécu, à une peine/joie que j’ai ressenti ou représente une valeur que je partage, ce n’est pas ça la réalité ? MA réalité ?

Est-ce-que parce que j’ai publié une photo de moi et ma famille, je suis automatiquement une relou qui publie sa vie sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux sont un merveilleux moyen d’expression alors pourquoi ne pourrait-on pas publier du contenu intelligent et intéressant ?

Je trouve que paradoxalement la société actuelle n’a jamais été aussi fermée d’esprit et négative dans ses attitudes/réactions. Je pense que chacun peut être qui il a envie d’être, dans la mesure où il se respecte lui-même, et qu’il agit en connaissance de cause. Laissez les gens respirer, et mettez un peu d’amour dans vos commentaires ! Il y a une multitudes de personnes dans le monde, chacune unique et libre d’avoir son équilibre. Aimez vous un peu, même virtuellement. Soyez qui vous voulez.

Je suis blogueuse et pourtant, je ne mange pas que des salades de fruits, je ne regarde pas toutes les séries à la mode, je n’ai pas tout le temps la joie de vivre, je suis super-chiante, j’écoute les musiques que j’aime même les plus pourries de la terre, je me lève du pied gauche (souvent d’ailleurs), je ne suis pas un canon de beauté, je me prends en photo et je le poste sur les réseaux sociaux, je porte du rouge à lèvres, je raconte parfois mes journées(to be continued)… et alors ?

Quelle est mon étiquette ? Ah oui.. Normale c’est vrai… Ouf !

Et toi, t’en penses quoi ?

Write A Comment